parents

Qu’est-ce que la terminologie de parenté classificatoire ?

Dans chaque société et au sein de chaque communauté dans le monde, on retrouve des systèmes de classification. La hiérarchie et les liens partagés sont des points très importants pour organiser un groupe social quel qu’il soit et pour désigner ces différents liens et ce qu’ils relèvent comme aspects à respecter, il est nécessaire d’user une terminologie et un vocabulaire.

En quoi consiste le vocabulaire de parenté ?

Si la définition du vocabulaire n’est rien d’autre qu’un ensemble de termes relatifs à une thématique quelconque. On peut citer des termes qui sont propres à une discipline, à une science, à un groupe de personnes ou même à une technique.

Alors, le vocabulaire de parenté regroupe tous les termes qui sont utilisés pour désigner un ou plusieurs composants d’une même famille. Ce sont les termes utilisés pour organiser les arbres généalogiques sur des générations successives.

Ainsi, les parents d’une personne sont désignés par mère et père, sa fratrie par frère et sœurs, les enfants de sa fratrie sont ses neveux et nièces et ainsi de suite, allant même à désigner des membres de la famille plus lointains, de cousins germains.

En quoi consiste la terminologie de parenté classificatoire ?

Le vocabulaire de parenté de par sa désignation des différents membres est aussi utilisé pour définir les relations établies entre ces derniers. Un système de classification alors et une structure de descendance influencent l’utilisation des différents propos composant la terminologie parentale.

La terminologie de parenté classificatoire établit alors plusieurs ordres de classement qui organisent les liens d’une même famille et qui mettent clairement en place une distinction soignée, à savoir :

  • Les parents de premier ordre qui ne sont autres que : père/mère, fils/fille, frère/sœur ;

  • les parents de second ordre : oncle/tante, neveu/nièce ;

  • les parents de troisième ordre consistent en tous les cousins/cousines.

Si le système de classification et ses ordres sont connus sous une certaine forme dans nos sociétés européennes et dans plusieurs autres régions du monde. Il ne faut pas croire que c’est le seul système qui existe.

En quoi consiste un système de parenté ?

C’est en effet un regroupement de plusieurs caractéristiques qui fixent par la suite la nature des liens de parenté, mais aussi leur mode de vie. Dans ce sens, le système de parenté est le système qui définit les différentes fonctions et actes à avoir envers un membre de la famille.

Ainsi, et selon le type de système, le rôle du père et de la mère, des grand parents ou des oncles diffère. Il peut prendre de l’ampleur ou bien ne pas du tout en disposer. Par exemple, dans nos sociétés occidentales et dans les temps présents, le rôle que jouent les deux parents dans l’éducation de leurs enfants est équilibré et réparti équitablement.

Le système de parenté régit aussi les principes de succession de l’héritage, mais aussi ceux de l’union entre les différents membres qui le composent. En ce qui concerne la terminologie classificatoire, le système de parenté européen est clairement inspiré du système latin antique.

On retrouve alors, par exemple, les termes “pater” et “mater” pour père et mère et suivant la classification établie par cette terminologie, le système de parenté, omniprésent dans nos sociétés, est dit un système de type “eskimo”.

Si on a mis au clair la notion de système de parenté, c’est en effet pour arriver à une conclusion assez surprenante relative à la terminologie classificatoire. Il existe en effet selon le type de système parental, des termes qui peuvent désigner la même chose du fait des liens présents ou à venir entre deux personnes ou bien l’inexistence de termes spécifiques pour le deuxième ordre de parenté par exemple. On peut alors conclure que, selon la nature des relations acceptées, la terminologie classificatoire de parenté peut largement différer d’un système de parenté à un autre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.