canicule eczéma

Des conseils précieux pour réduire les crises d’eczéma durant la canicule

La canicule est une période de souffrance pour les 2,5 millions de Français atteints d’eczéma. Le quotidien est rythmé par les irritations et les inflammations. Température trop élevée, sommeil trop court, période de pollinisation, pollution, tous ces éléments sont réunis durant la canicule, créant une atmosphère propice aux irritations et au déclenchement des crises d’eczéma. Afin de se préparer pour la saison, L’Association française de l’Eczéma propose de prendre certaines précautions : 

Lutter contre la transpiration

Selon les précisions apportées par l’Association « la transpiration accentue la sécheresse de la peau et permet aux allergènes de pénétrer la barrière cutanée, et ainsi de provoquer une inflammation, voire une infection (plaques rouges sèches). » Afin d’éviter ce phénomène, elle recommande :

  • De limiter l’usage du climatiseur. En effet, ce type d’appareil dessèche assez vite la peau. Mais même sans la climatisation, les personnes fragilisées par les crises d’eczéma doivent hydrater leur peau, en utilisant des crèmes hydratantes. Les sprays d’eau thermale réfrigérés sont aussi les meilleurs alliés. 
  • Afin d’éviter de transpirer, un passage rapide sous la douche est indispensable, tout en prenant soin de sécher la peau délicatement, pour ne pas l’agresser davantage.
  • Pour atténuer les démangeaisons, surtout le soir où elles s’accentuent considérablement, il faut rafraîchir les vêtements, en les plaçant dans un réfrigérateur le jour. 

Se débarrasser avant le coucher de la pollution et des pollens

La pollution et le pollen sont des facteurs déclencheurs des démangeaisons. Il est préférable de s’y exposer le moins possible. Le soir, avant d’aller au lit, débarrassez-vous des pollens en passant les cheveux sous l’eau. En voiture, prenez l’habitude de fermer les fenêtres. Ne laissez pas sécher le linge en plein soleil, à l’extérieur. Lorsque le linge est humide, les pollens contenus dans l’air s’y collent facilement. Les enfants et les tout-petits sont les plus fragiles face aux conditions de la canicule. La proportion d’enfants et de bébés atteints d’eczéma est assez importante. Chez les tout-petits âgés de moins d’un an, 15 % en sont atteints, chez les moins de 7 ans, 20 % en sont touchés. En cette période de canicule, la protection de la peau des enfants et des bébés doit être une priorité chez les parents. Afin que la peau ne soit pas irritée, il est important de leur assurer une bonne hydratation, d’utiliser régulièrement des brumisateurs contenant de l’eau thermale. Préférez les vêtements en coton larges et légers pour leur offrir un maximum de fraîcheur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *