peur de l'orage

Comment calmer un enfant qui a peur lors d’un orage ?

L’orage fait peur aux enfants. Le son retentissant du tonnerre ainsi que les éclairs effraient les enfants. Les sursauts sont fréquents la nuit, accompagnés de hurlements. Ces réactions sont le résultat de la frayeur engendrée par la force de l’orage, marquée par le grondement du tonnerre, les éclairs qui apparaissent soudainement, un vent violent, une forte pluie. Tous ces phénomènes ne rassurent pas votre enfant. 

Comprendre et accepter sa peur 

Les tout-petits crient et pleurent en temps d’orage et c’est une réaction tout à fait normale et naturelle. Mais pour les parents, rassurer les enfants n’est pas chose simple. D’après la psychologue Léa Ifergan-Rey, la transformation soudaine engendrée par l’orage en est la cause. Selon ses explications « On passe d’un environnement calme à un bruit très fort lorsque le tonnerre retentit. Or l’enfant ne voit pas ce qui a causé ce vacarme, et ça peut être une source d’angoisse pour lui ». La force de l’éclair qui traverse le ciel, les amas de nuages, qui réduisent considérablement l’arrivée de la lumière dans la chambre, créent une atmosphère effrayante. Même adulte, cette peur de l’orage reste un souvenir très vif. 

Cet environnement peu rassurant entraîné par l’orage ne fait pas seulement peur aux enfants, certains adultes la développent encore. L’enfant ressent cette inquiétude et a peur à son tour. Ces parents, qui gardent encore cette frayeur de l’orage, ont beau rassuré leurs enfants, mais les faits et gestes prouvent le contraire. Ce qui accentue encore plus l’angoisse des tout-petits. Le mieux est qu’une autre personne s’occupe de l’enfant. 

Le rassurer par des gestes et des mots

Essayer de le calmer en lui disant que l’orage ne fait pas peur est une solution à écarter. Cela revient à nier ce qu’il ressent alors que la peur est bien réelle et logique,  et mérite toute votre attention. L’orage est un phénomène déconcertant par son ampleur et les changements qu’il apporte. Un enfant qui n’hésite pas à exprimer ses émotions, par des cris et des pleurs, en faisant appel à ses parents, est un signe très encourageant. 

Lorsqu’un enfant est terrifié par un orage, apportez-lui une assurance, en l’installant dans vos bras, en lui parlant doucement et en le regardant avec tendresse. Faites en sorte que vos gestes lui permettent de ressentir qu’il est protégé, tout en acceptant sa peur en lui disant que sa réaction est tout à fait normale. Expliquez à votre enfant qu’il est à l’abri dans la maison. 

Comme les adultes, les enfants ne se sentent pas à l’aise devant un phénomène inconnu. En tant que parent, apportez des explications claires, en accord avec son âge. Faites-lui comprendre que c’est un phénomène naturel, et que les grondements ainsi que les éclairs sont dus à l’orage. Une explication simple et compréhensible apaisera votre enfant. 

Attirer son attention en transformant l’orage en un sujet passionnant

Pour dévier son attention et l’aider à ne pas se focaliser sur l’orage, demandez à votre enfant ce qui l’effraie le plus : est-ce la lumière éblouissante et soudaine créée par l’éclair, ou le son assourdissant émis par le tonnerre, ou l’agitation entraînée par une forte pluie. Une fois qu’il a répondu, donnez-lui une explication rationnelle, qui l’aidera à comprendre et se tourner vers un sujet plus passionnant. Pour les éclairs, expliquez qu’il s’agit d’une réaction due à des décharges électriques contenues dans un cumulonimbus, ce gros nuage sombre et gris dans le ciel. Un phénomène d’attraction se produit entre cette décharge et le sol par la suite. 

N’hésitez pas à lui apporter des précisions pour que l’orage soit un sujet moins effrayant et plus captivant. Vous pouvez lui dire qu’il peut déterminer la distance à laquelle l’orage se situe en lui proposant un calcul assez simple. Cela consiste à déterminer la durée entre le tonnerre et l’éclair. Le chiffre obtenu est ensuite multiplié par 350 m. Il s’agit de la distance moyenne parcourue par le son en une seule seconde. Avec ces précisions, votre enfant comprendra que l’orage n’est pas un phénomène obscur et inconnu. Si la météo prévoit des orages dans les prochains jours, préparez-vous à l’avance. Vous pouvez vous faire aider en utilisant des livres adaptés à son âge. 

Témoignage d’une maman d’un enfant de 6 ans

Une maman, appelée Camille, témoigne de son expérience avec son enfant, Maxime, âgé de 6 ans. Elle raconte : « On a trouvé un truc super efficace contre la peur de l’orage de Maxime. Il avait peur de l’orage, c’était impressionnant. Au premier coup de tonnerre, il se réfugiait dans notre lit et avait de véritables crises de panique. Nous n’arrivions pas à le calmer. Et comme nous vivons dans le sud de la France, l’été, c’est assez fréquent. Bien sûr, nous comprenions cette peur, que je trouve absolument normale, mais là, c’était trop ! On a trouvé un truc qui a été un succès : en faire un moment à vivre tous ensemble. Maintenant, à chaque orage, on s’installe tous les quatre devant la fenêtre. On aligne les chaises pour profiter du spectacle, si c’est l’heure du dîner, on mange en regardant les éclairs. J’ai expliqué à Maxime qu’on pouvait savoir où se trouvait l’orage, en mesurant le temps écoulé entre l’éclair et le tonnerre. Alors on compte ensemble… Bref, chaque orage est devenu un spectacle à voir en famille !  Ça a complètement évacué sa peur. » 

Ne pas oublier de le prévenir des dangers d’un orage

Un orage peut devenir un sujet fascinant pour la famille, comme en témoigne Camille, la maman de Maxime. Toutefois, rendre le sujet plus captivant ne doit pas effacer la réalité : l’orage est dangereux. À tout moment, que ce soit la nuit ou la journée, un orage peut survenir. Votre enfant doit comprendre que certaines précautions sont indispensables, surtout si le phénomène se produit lorsqu’il est à l’extérieur et non à la maison. Expliquez-lui que lors d’un orage il ne faut jamais s’abriter sous un parapluie, un hangar fait de métal, se mettre à côté d’un poteau ou d’un plan d’eau. Faites savoir que la maison est l’endroit le mieux protégé contre l’orage. Parlez de l’utilité du paratonnerre et le plus important est de lui dire que vous êtes là pour veiller sur lui.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *