rejeter-enfant-famille

Dans quels cas est-ce qu’un enfant peut rejeter un parent ?

La vie de parent peut se montrer extrêmement compliquée dans certains cas de figure.

En effet, s’occuper d’un enfant peut être une tâche extrêmement difficile pour l’un des deux partis dans un couple, et les enfants sont très sensibles par rapport à cela.
Il peut arriver, dans certains cas, qu’un enfant encore en bas âge préfère l’un, voire même rejette l’un des deux parents, ce qui peut avoir des effets dévastateurs sur sa santé mentale et sur la vie de famille dans ce foyer.

Nous verrons tout au long de cet article quand est-ce qu’un enfant est susceptible de rejeter un parent et comment faire pour remédier à ce problème.

Quand un enfant rejette un parent : origines

Il peut se passer qu’un enfant se mette à rejeter de deux manières différentes un parent, à savoir :

  • De manière tout à fait naturelle.

  • A cause d’un incident.

Un enfant en bas âge n’a pas la capacité de réfléchir et de peser le pour et le contre, il est donc tout à fait normal qu’il se mette naturellement à aimer un parent plus qu’un autre, mais en règle générale, plus il prendra de l’âge, plus il réalisera la valeur de ses deux parents.

Pour ce qui est du deuxième cas de figure, l’enfant sera attiré par le parent pour lequel il ressent plus d’empathie.

L’enfant peut naturellement ressentir lequel des deux parents est le plus présent pour lui, celui qui joue le plus souvent avec lui, qui lui donne à manger et bien d’autres facteurs, le poussant ainsi à se rapprocher de ce parent et de rejeter l’autre.

rejeter-enfant-famille

Quelles sont les causes probables pouvant pousser l’enfant à rejeter l’un des parents ?

On retrouve principalement quatre causes qui pousseraient un enfant à rejeter l’un des deux parents, à savoir :

  • Une surprotection de la part de ce parent.

  • Une absence notable.

  • Sentiment d’insécurité.

  • Incompatibilité en matière de caractère.

Les enfants en bas âge ne supportent que très peu la surprotection de l’un des deux parents, ils sont donc susceptibles de développer un penchant envers le parent qui leur laisse une certaine liberté.

Si le parent en question passe une longue période loin de son enfant, il est normal que ce dernier ne le reconnaisse pas et qu’il ne développe pas d’affinité avec lui, il est donc important pour le parent d’être présent pendant la période de l’enfance.

Si un enfant se sent en insécurité auprès d’un parent, il va le montrer directement en évitant de le regarder, voire même de se mettre à pleurer systématiquement en sa présence.

L’enfant tient systématiquement un peu des deux caractères de ses parents, et il se pourrait que ce dernier ne supporte peu, voire pas du tout le caractère de l’un des deux parents, faisant qu’ils ne peuvent pas créer une relation fusionnelle entre eux, on pourrait ainsi parler d’incompatibilité en matière de caractère.

Ne vous inquiétez pas, si vous vivez ce genre de situation, sachez que c’est tout à fait possible de vous rattraper.

Quelles sont les solutions envisageables à ce problème ?

Il faut tout d’abord savoir qu’un enfant est totalement innocent. C’est une âme pure qui ne demande qu’à être comprise.

Il vous faudra probablement un peu de temps avant de renouer un lien avec lui, mais sachez que c’est tout à fait possible avec un peu de patience et de persévérance.

Vous devrez lui montrer que vous l’aimez et que vous tenez à lui, tout comme votre partenaire.

Intéressez-vous à ce qu’il fait, à sa façon de jouer, à ce qu’il regarde comme dessins animés et passez un maximum de temps avec lui pour qu’il ressente votre présence.

Cela vous fera tisser des liens avec votre enfant, ce qui résoudra automatiquement votre problème.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.