siege-auto-enfant

Siège auto : comment assurer la sécurité de son enfant ?

Lorsqu’on a un enfant en bas âge, on ne lésine pas sur sa sécurité. Entre les barrières placées au niveau des escaliers, les cache-prises de dernière génération, on ne sait plus où donner de la tête. Pourtant, il est bien un autre point à ne pas négliger : le siège auto. Très important, il permettra à votre petit d’être bien installé en voiture. Voici comment le choisir.

Prendre en compte son niveau de sécurité

La première chose à faire lorsque l’on souhaite investir dans un siège auto enfant est de prendre en compte son niveau de sécurité. En France, tous les équipements de ce type répondent à une homologation stricte. Ils doivent donc répondre à des exigences de sécurité bien particulières. Pourtant, tous les sièges auto ne se valent pas. Il suffit de regarder sur Youtube des vidéos de tests pour s’en rendre compte. Afin de se démarquer, les marques proposent donc des innovations afin de répondre au mieux aux attentes des parents. Il est ainsi possible de trouver des modèles munis d’une protection renforcée contre les chocs latéraux, tandis que d’autres sont équipés de systèmes d’absorption de l’énergie. Et avant de choisir un siège plutôt qu’un autre, il est recommandé de consulter ses résultats aux crash-tests sur des sites comme Que Choisir.

La taille et le poids de l’enfant, des détails importants

Autre paramètre à prendre en compte, la taille et le poids de son enfant. Votre choix ne sera pas le même si votre petit à 6 mois ou 3 ans. Dans cette optique, il faut savoir que les systèmes de maintien sont pensés en fonction de la morphologie d’un enfant. L’idée restant de l’accompagner à chaque étape de sa croissance. On retrouvera donc deux réglementations principales :

  • La norme R44. Elle s’appuie sur le poids du bébé.
  • La norme i-Size, ou R129. Elle permet de classer les sièges auto en fonction de la taille de l’enfant.

Si ces deux normes cohabitent actuellement, la norme ECE R44 devrait être remplacée par la R129. Mieux vaut donc prendre en compte la seconde lorsque l’on achète un siège.

Comment installer un siège auto dans une voiture ?

Aujourd’hui, un siège auto peut être installé de deux manières dans une voiture. Via la ceinture de sécurité ou par le biais des points d’ancrage Isofix situés dans la voiture. Cette seconde option est souvent celle qui est privilégiée, puisque considérée comme plus sécurisante et plus souple. Autre question légitime lorsqu’on installe un siège enfant dans une automobile : faut-il le placer face ou dos à la route ? Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la réponse n’est pas si évidente que cela. Par exemple, un siège homologué R44 devra être mis dos à la route jusqu’à 9 kilos. Dans le cas où l’équipement serait i-Size, cette position dos à la route serait alors obligatoire jusqu’aux 15 mois de l’enfant. Enfin, gardez à l’esprit que cette position est considérée comme la plus sécuritaire. Tant que le siège le permet, il est donc plus que recommandé de le positionner de la sorte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.