Être une maman et restez féminine

Être une maman et restez féminine



Pensée d’une jeune maman qui essaye de redevenir féminine.

Après la naissance d’un enfant, de nombreuses femmes ont le sentiment que leurs besoins et leurs désirs passent généralement à la trappe, pour s’occuper de leur enfant. Ces derniers temps, je me surprends à penser plus souvent que je veux redevenir “moi”. Les enfants ont dépassé le stade de bébé, j’apprécie qu’ils aient besoin de moi, mais aussi qu’ils n’aient plus besoin de moi en permanence et comme source de nourriture.

Allaiter, porter, supporter les crises de larmes et tout ce qui va avec, j’ai apprécié (la plupart du temps) et, bien sûr, on fait un peu le deuil de cette époque. Le bambin a aussi plus de deux ans maintenant ! Et le plus grand commencera l’école l’année prochaine. Et moi ? Comment ai-je changé, évolué ? Qu’est-ce que je souhaite pour moi-même ?

Être une maman

Lorsque je suis devenue maman, il y a plus de 5 ans. Je me suis complètement mise en veilleuse, comme la plupart des mères (et des pères), je pense. Peu importe si vous devez aller aux toilettes, lorsque le bébé s’endort sur vous, vous restez assis, même manger ou boire est complètement surfait et le sommeil est difficile à retenir les premiers jours. Sans compter que vous reconnaissez à peine votre propre corps.

Quand vous avez deux enfants vous devez vous efforcer de concilier les besoins de deux enfants d’âges différents sans que l’un d’entre eux ne doive trop se mettre en retrait. Si vous parvenez ensuite à assurer vos propres besoins fondamentaux, comme la nourriture et une douche occasionnelle, c’est bien.

Puis vient le temps où les enfants commencent lentement à manger des aliments normaux avec vous. Et que fait la maman ? Elle cuisine d’une manière qui est bonne pour les enfants, bien sûr. Moins de sel, beaucoup de légumes, certainement pas un menu farfelu. Plutôt des bâtonnets de poisson, des pommes de terre, des épinards. C’est bon. Oui, c’est ça.

Les enfants étaient plus importants pour moi. Ou je ne me souciais pas assez de moi sur le choix du menu. Maintenant, les enfants ont deux et cinq ans. Ils se laissent réconforter par quelqu’un d’autre, la sieste fait partie du passé et, de temps en temps, ils passent la nuit chez grand-mère et grand-père. Petit à petit, ils deviennent plus indépendants. Et je suis en train de me reconquérir petit à petit et de prendre possession de mon corps.

Au début, je n’ai même pas remarqué que je me perdais. Les enfants étaient tout simplement plus importants ! Je n’avais pas beaucoup de besoins, aucune envie de faire quoi que ce soit pour moi-même. C’était vraiment bien aussi, si cela m’avait dérangé, j’aurais fait part de mon mécontentement et j’aurais changé quelque chose à un moment donné. Mais c’était vraiment bien.

Ressentir ses besoins

Mais maintenant, je me surprends de plus en plus à ressentir à nouveau des besoins. Je vais à nouveau faire du sport régulièrement ! Parce que je le veux, pas parce que je le dois. J’aime ça et ça me fait du bien. Se sentir bien soi-même et aussi avoir un peu de temps pour soi. Et quel genre de sport je fais ? J’adore faire du yoga !

Prendre à nouveau conscience de moi-même, reprendre contact avec moi-même et mon corps, c’est le moment pour moi. J’aime bouger, j’aime être à nouveau important pour moi ! J’aime commander ce que je veux au restaurant, et si les enfants n’aiment pas leur nourriture, eh bien, c’est comme ça.

Être une belle femme à la mode

J’aime m’habiller à nouveau ! Redevenir une femme ! Se sentir jolie et vivante tout autour et oui, même un peu désirée ! Au début, j’ai sorti le grand jeu en matière de couleurs et de motifs, et j’en ai profité à fond.

Pas de code vestimentaire comme au bureau, juste ce que j’avais envie de porter. Et c’était juste coloré et pratique et souvent des trucs de gamins pour moi. Petit à petit, je crois que je suis devenue un peu plus calme, même si je me couds encore quelque chose de “sauvage” de temps en temps ! Les trucs colorés et amusants font partie de moi. Mais en même temps, j’ai aussi un côté plus sérieux, plus chic.

J’aime donc quelque chose de plus chic, de plus habillé, de plus élaboré pour moi parfois. Et à la mode ! Je ne vis plus dans mon propre monde coloré mais j’aime à nouveau la mode et je veux qu’elle me corresponde. Je ne veux pas courir après toutes les modes, mais je veux quand même inclure dans ma garde-robe des pièces appropriées, ainsi que des basiques intemporels et précieux. J’aime bien flâner sur internet à la recherche d’idées originales sur les blogs des autres jeunes mamans, comme sur ce blog féminin, par exemple.

Les coupes, les tissus, la façon de combiner les pièces, la façon dont je peux les faire fonctionner pour moi, tout me semble nouveau, brillant et intéressant. L’objectif : une garde-robe élégante et adaptée à la vie de tous les jours, composée principalement de pièces cousues par moi-même.

Dans des couleurs tendance, mais toujours dans “mes” couleurs. Dans mon style de maman de deux enfants pas si petits que ça !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *