Les avantages d’apprendre à conduire avant ses 18 ans



Connu sous l’appellation de conduite accompagnée, l’apprentissage anticipé de la conduite permet à un adolescent âgé de 15 ans au minimum de commencer à apprendre à conduire un véhicule. Il est à préciser que c’est uniquement les véhicules de la catégorie B qui sont concernés. Apprendre à conduire très tôt offre certains avantages qu’il est important de souligner. Quels sont-ils ? 

Obtenir plus facilement son permis

L’un des avantages de la conduite accompagnée, et non des moindres, est l’expérience qu’elle apporte aux jeunes conducteurs. En se familiarisant à un véhicule plus tôt, les adolescents gagnent énormément en assurance et augmentent drastiquement le taux d’obtention du permis de conduire. 

La conduite anticipée avec un accompagnateur permet à un jeune apprenant à accroître ses chances d’obtenir le permis dès le premier examen. Le taux de réussite est, dans ce cas-là, de 74% contre seulement 55% pour les formations à la conduite classiques. 

Raccourcir et réussir sa période probatoire

Un jeune qui passe le test du permis de conduite pour la première fois et qui le réussit obtient d’abord un permis probatoire. Le capital initial de celui-ci est de 6 points au lieu des 12 d’un permis classique. Il reste valide durant toute la période dite probatoire dont la durée varie en fonction de la méthode d’apprentissage choisie, à savoir :

  • 2 ans pour un jeune qui est accompagné d’un chauffeur ; 
  • 3 ans pour un jeune qui passe son permis de conduite suivant la méthode classique. 

En cas de conduite accompagnée, s’il n’y a pas d’infraction, le jeune conducteur recevra 3 points supplémentaires par an. Par contre, pour la méthode classique, il faudra 3 ans pour réunir les 6 points restants, ce qui fait 2 points par an. Ce système de probation a pour but d’inciter le jeune conducteur à être très méticuleux vis-à-vis des règles de sécurité routière et adopte une conduite plus sûre.

Réduire le risque d’accident de la route

En phase d’apprentissage de la conduite, un candidat de moins de 18 ans peut cumuler au minimum 3000 kilomètres à avoir au compteur. C’est une bonne expérience de la route que les adolescents obtiennent. 

En se familiarisant très tôt à la conduite, le jeune conducteur gagne en maîtrise et limite les gestes à risque. Il réduit ainsi de manière considérable le taux d’accidents au cours des premières années de conduite. On estime que la conduite anticipée permet, au cours de la première année d’obtention d’un permis, de réduire le taux d’accident de la route de :

  • 27% chez les jeunes conducteurs âgés de 18 à 19 ans ;
  • 27% chez les jeunes conducteurs âgés de 20 à 21 ans.

Obtenir des aides financières à la conduite

En tant que jeune conducteur, vous pouvez bénéficier d’aides financières à la conduite, notamment le permis de conduire à 1€. Cette aide vise à réduire la charge financière des ménages qui souhaitent financer l’obtention du permis de leurs enfants. Le plus intéressant avec le permis de conduire à 1€, c’est que son accès ne dépend d’aucune condition de ressources des ménages. 

A l’instar de cette aide, il existe des prêts bancaires s’adressant principalement aux jeunes apprenants âgés de 15 à 25 ans souhaitant passer leur permis de conduire. Ils ont ceci d’avantageux que les intérêts de prêts sont pris en charge par l’Etat. De plus, les conditions de remboursement sont plus avantageuses.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *