que faire après le bac

5 conseils pour choisir sa voie après le bac

C’est tout à fait normal d’être animé par des sentiments de satisfaction et de soulagement après l’obtention de votre baccalauréat. Seulement, ce diplôme n’est qu’un premier pas vers la prochaine étape. À partir de cet instant, vous serez amené à faire un choix dans ce large panel de formations. Faudra-t-il faire des études longues ou courtes, aller à l’université ou dans une école personnalisée ? Voilà autant de questions auxquelles il faut trouver des réponses.  Votre choix sera déterminant pour votre projet professionnel et pour votre avenir. Il est par conséquent nécessaire de faire le meilleur des choix. Voici donc pour vous 5 conseils pour choisir votre voie après le bac. 

1/ Bien se questionner sur votre avenir

Que faire après le bac ? C’est la question que devrait se poser tout étudiant avant même la proclamation des résultats officiels du baccalauréat. En réalité, l’orientation post-bac n’est pas à négliger. Pour faire un meilleur choix de carrière professionnelle, il est important de commencer les démarches le plus tôt que possible. En réalité, le choix de votre série au lycée (social, économique, littéraire ou encore scientifique) détermine déjà votre avenir professionnel en fonction de vos goûts, envies et appétences pour l’univers du travail. 

Par exemple, au lycée, certains étudiants se tournent vers la littérature tandis que d’autres préfèrent les mathématiques. Comprenez donc que l’orientation post-bac se base sur cette même logique. C’est pour cela qu’il est très important de questionner vos motivations. Cela vous aidera à faire un meilleur choix pour votre cursus supérieur. N’empêche que dans la pratique, le choix d’orientation de l’étudiant est aussi déterminé par les notes obtenues à l’école, mais aussi par les passions du jeune lycéen. La question principale à se poser est celle-ci : qu’est-ce que j’aimerais faire plus tard, après l’obtention de mon baccalauréat ? 

2/ Élargir dès que possible le champ

Pour éviter les mauvaises surprises, il est recommandé d’avoir plusieurs idées de métier. Au fait, c’est une erreur de penser que la carrière poursuivie depuis votre enfance est une vocation immuable. La meilleure chose à faire, c’est de lister plusieurs métiers gravitant tous autour d’un même secteur d’activité. Ainsi, vous êtes certain de mettre toutes les chances de votre côté. 

Pour une meilleure compréhension, prenons l’exemple du secteur de l’urbanisme et de l’architecture. Dans ce secteur, il existe un large panel de professions telles que matiériste-coloriste, géomètre-topographe, décorateur d’intérieur, urbaniste, architecte, dessinateur-projeteur et bien d’autres encore. 

3/ S’entourer des meilleurs conseillers pour bénéficier d’un bon suivi

Seul, vous ne pourrez pas bâtir un bon projet d’orientation. En effet, différentes personnes vous aideront à construire un bon projet. Les premiers référents sont les professeurs principaux. Il faudrait que vous sachiez que le conseil de classe dispose aussi d’un avis non négligeable dans l’orientation post-bac des élèves. D’ailleurs, au cours de ces réunions plusieurs recommandations pourraient émaner entre les professions, dans le seul but de valider ou d’invalider le projet d’orientation de l’élève

L’avis des parents n’est bien évidemment pas à négliger. Les futurs bacheliers doivent de ce fait, discuter avec leurs parents. Ils sont les premières personnes à se soucier de l’avenir de leurs progénitures. La question du projet d’orientation est un sujet inévitable qu’il faudra aborder en famille, malgré le fait que ces discussions pourraient déboucher sur d’éventuel conflit. Votre proche entourage a un pouvoir de décision non négligeable dans l’élaboration de votre projet d’orientation.

4/ S’instruire sur les réalités du marché de l’emploi

Au cours de vos différentes recherches d’orientation post bac, vous rencontrerez certainement beaucoup de professionnels, mais aussi des parents. Ces derniers sauront vous éclairer sur les réalités du marché de l’emploi. Il faut que vous sachiez que le monde du travail est en permanente évolution. 

Il existe de ces métiers qui subissent de vives transformations, sur la base des nombreux progrès effectués dans les domaines technologiques. L’univers du numérique illustre bien ces transformations. Aujourd’hui, le numérique occupe une place très importante sur le marché du travail. Il en est de même pour la nouvelle conscience écologique. 

Dans la pratique, il s’agira pour vous de surveiller les secteurs qui recrutent le plus aujourd’hui, ainsi que les métiers qui ont encore devant eux de très beaux jours. S’il vous plaît, fuyez au maximum toutes les professions qui sont prédisposées à disparaître au fil des années pour de multiples raisons telles que la robotisation du domaine, un secteur en crise…

5/ Faire des recherches poussées sur les formations

Une fois que vous avez fini de ficeler votre choix de domaine, ou de choisir votre métier, il est important que vous vous atteliez à trouver les offres de formations qui répondent le mieux à vos exigences. Il existe plusieurs types de cursus. Entre classes préparatoires, formations en alternance ou initiale, plusieurs choix s’offrent à vous afin que vous puissiez trouver votre formation idéale. Aussi, dénicher des informations sur les formations consiste à s’intéresser : 

  • aux débouchés possibles au terme de votre formation ;
  • au nombre de stages en entreprise ;
  • à la valeur des frais d’inscription à payer ;
  • au nombre d’années d’études. 
Bien se renseigner avant de choisir sa formation universitaire
Bien se renseigner avant de choisir sa formation universitaire

De plus, d’autres critères non négligeables seront pris en compte pour trouver la formation idéale. Il s’agit de la mobilité géographique, de la réputation de l’école, de la possibilité qu’elle offre à faire des études supérieures. Si vous souhaitez faire carrière à l’international, l’idéal serait de choisir, si c’est possible un établissement ainsi qu’une formation qui propose des opportunités d’échanges internationaux. 

Que retenir ? 

En résumé, il est important de faire mûrir très tôt votre projet professionnel pour faire de meilleurs choix de carrière. Aussi, retenez que l’orientation post bac n’est pas définitive. Chaque année, bon nombre d’étudiants se réorientent pour de multiples raisons : soit c’est parce que leurs envies ont changé avec le temps, soit les opportunités de travail se présentent d’une tout autre façon. 

Quelle que soit la situation, faites de votre mieux pour vous renseigner autant que possible. Dénichez les informations sur les offres de formations pour construire un meilleur projet professionnel. Ceci vous permettra de construire un paisible avenir avant même d’affronter les péripéties qu’exigent les études supérieures. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *