couple avec son enfant

Comment préparer le futur de ses enfants ?

Il y a plusieurs moments dans la vie d’un enfant où une aide financière pourrait lui apporter un renfort apprécié. Pour payer ses études, l’aider à fonder une famille, ou encore par des legs. Voici comment prévoir, afin d’assurer une certaine stabilité à vos enfants, pour leur futur.

Quels outils utiliser pour créer du capital

Les meilleures intentions doivent se traduire en investissement. En commençant dès aujourd’hui, on garantira que lorsque les jours de nécessité arriveront pour vos enfants, le capital nécessaire sera au rendez-vous. Pour ce faire, il faudra trouver des outils qui garantiront un retour, et d’autres légèrement plus risqués qui pourraient venir engraisser la cagnotte de manière importante, avec un peu de chance. Rien de mieux que de choisir des ETF en bourse. Ils nous permettent de répliquer les performances d’un indice donné, à un coût d’entrée très intéressant, et sans prendre trop de risque.

Ensuite, il faudra déposer de l’argent dans des comptes plus sécuritaires. L’ouverture d’un livret A demeure une bonne idée, malgré leur faible retour en intérêt. C’est là qu’on déposera de petits montants régulièrement, dès l’arrivée de notre enfant en ce monde, afin qu’il puisse faire face à ses premières grandes dépenses, à l’exemple d’un scooter. Cet argent sera toujours disponible et pourra être retiré sans frais.

L’épargne logement et un plan d’assurance-vie

Le plan épargne logement a été conçu afin de permettre à une personne d’accéder à la propriété à des taux d’intérêts plus intéressants. On commencera à y déposer de l’argent lorsque l’enfant sera à l’adolescence, car les montants investis dans ce compte devront servir à un achat immobilier dans les 4 à 10 années suivant l’ouverture du PEL. Pour ce qui est de l’assurance-vie, on garantit ainsi un début d’économie pour l’enfant. Comme il ne possède aucun plafond, on pourra y ajouter le montant que l’on veut, chaque année. Le plus grand avantage est qu’après huit ans, les bénéficiaires peuvent toucher des intérêts, sans frais d’imposition.

Les protéger des dangers de la vie

Chaque parent désire protéger leurs enfants de tous les dangers qu’ils trouveront sur leur route. Bien que ce soit impossible, il existe tout de même un moyen, en ce qui concerne les accidents. En acquérant un contrat « prévoyance accidents de la vie » d’une banque ou d’un assureur, ils pourront être indemnisés si jamais un accident venait à leur coûter un membre, ou leur causerait une incapacité permanente. Aussi, une assurance décès pour les personnes sous l’âge de 60 ans, permettra aux enfants de toucher un montant d’argent dans le cas du décès précoce de la mère ou du père.

Penser à léguer ses biens de son vivant

Parfois, on peut se demander pourquoi certaines lois sont écrites, telles qu’elles le sont. Il faut savoir que lorsque l’on lègue ses biens et ses avoirs, après son décès, les enfants devront payer des taxes sur ceux-ci. Mais, si l’on procède avant sa mort, cela leur sera épargné, dans certains cas. Il faut donc se renseigner sur les différentes possibilités, selon vos besoins. Mais c’est définitivement une chose à laquelle il faut penser dès aujourd’hui.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.